Vous êtes ici : Accueil » Tourisme » Histoire et Patrimoine » Monument aux morts

Monument aux morts

Les monuments aux morts

Erigé à la mémoire des soldats morts durant la guerre 1914-1918  ce monument date du premier quart du 20ème siècle. Un Poilu sculpté dans la pierre se trouve posé sur un socle. Il est face à la mairie en plein centre-bourg.

Le monument des Anglais

 

 

 

 

 

 

 

Lors des travaux de rénovation du centre-bourg, la municipalité a décidée de le faire pivoter de 180° afin de sécuriser les cérémonies des 11 novembre et 8 mai qui se déroulaient sur la route. Les écoles et les habitants du village ont été conviés à assister à ce moment solennel, même si quelques personnes étaient émues, force est de reconnaître que le monument est mieux placé ainsi.

 

Monument du Maquis Surcouf

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce monument a été érigé à la mémoire de 4 maquisards appartenant au Maquis Surcouf de Pont-Audemer qui était commandé par Robert Leblanc.

Jean Ribault dit Jean Labbé, Kléber Mercier dit Raspail, René Sortemboc dit Le Pélican et un inconnu ont été fusillés par les Allemands à l’emplacement du monument actuel: le 4 août 1944.

« En 1947, le monument en pierre,est posé par Marius Huchon, sur le caveau du maquisard inconnu » raconte Pierre Duboc, maire honoraire d’Epaignes

Chaque dimanche le plus proche du 4 août: les anciens combattants, le conseil municipal d’Epaignes, des personnalités et des habitants viennent se recueillir devant le monument afin de faire perdurer le souvenir.

Jules Floquet dit le « Grand Jules » les accompagnait toujours jusqu’à son décès en 2010.

Les discours sont l’occasion de rappeler que sans ces résistants nous ne serions peut-être pas libres et d’évoquer l’espoir que les générations futures se rapprochant, il n’y aura plus de guerre.